Notre musée

Het museum

Une grande partie de la collection a été constituée par M. Minus Goud de Krabbendijke. Il a collectionné des uniformes, des casques, des armes et des médailles au fil des ans. Après sa mort, Andries Looijen a repris et complété la collection. Lorsqu’Andries a acquis la collection en 2011, il a aménagé l’ancienne grange attenante à sa maison comme une espace d’exposition pour les divers objets militaires.

La grange a été rénovée et en (février) 2020 le musée a déménagé dans un emplacement temporaire. La collection est complétée par de nombreux objets français. L’accent est actuellement mis sur la bataille française relativement inconnue qui a eu lieu en Zélande dans les jours de mai 1940. Par exemple, il y a des poupées avec les uniformes du 224RI et du 271RI (régiments français qui ont combattu en Zélande). Des armes, des médailles et des papiers sont également exposés, ainsi qu’un uniforme de la Croix-Rouge porté par une soeur qui a soigné les blessés français à l’hôpital Sainte-Jeanne de Goes.

Il y a aussi des morceaux d’autres activités de soldats français aux Pays-Bas pendant les années de guerre. La collection guide le visiteur à travers les années de guerre dans l’ordre chronologique. C’est une expérience impressionnante pour petits et grands. Nous organisons régulièrement des visites de champs de bataille et racontons l’histoire dans notre musée et au cimetière militaire officiel français à proximité à Kapelle.

Le Champ d'honneur français

Kapelle abrite le Champ d’honneur français, où de nombreux soldats français tombés aux Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale ont été tués.

Voici quelques faits sur ce champ d’honneur:

  • Le 17 mai 1940, au cimetière général de Kapelle, 58 soldats français sont enterré.
  • Le 18 mai 1940 trois soldats ont été tué en action.
  • 5 soldats furent à l’origine enterrés dans le jardin de la veuve Wisse Nijssen,
  • transférés plus tard au cimetière général de Kapelle.
  • 1 soldat a été à l’origine enterré sur le territoire de l’ancienne commune de Yerseke.
  • 8 soldats furent à l’origine enterrés dans l’ancienne commune de Schore, transférés plus tard à Kapelle.
  • 4 soldats ont été à l’origine enterrés dans le cimetière général de Schore, plus tard transféré à Kapelle.
  • 5 soldats furent tués au combat à Wemeldinge le 16 mai 1940 et y furent enterrés au cimetière général, inhumés plus tard le 22 mars 1941. Ensuite, ils-ont été transférés à Kapelle ou rapatriés après la guerre.


En 2020, un certain nombre de soldats ont été identifiés et réenterrés.

Le 16 mai 1940, 84 militaires français ont été tués dans l’actuelle commune de Kapelle.

Le chemin de notre nouveau musée

“Memorial 40-45 Kappelle” est un musée commémoratif qui fait partie de la fondation Vitality. Nous racontons cette histoire remarquable de la seconde guerre mondiale depuis 2012. On mets l’accent sur la part des forces armées françaises aux Pays-Bas et sur les expériences de la population de Kappelle durant cette période. Notre programme va démarrer à partir de fin juillet dans notre musée temporaire situé sur la Goessestraatweg 6. Après 8 ans, nos objets et documents sont devenu si nombreux que nous devons aggrandir notre musée. On ne peux plus acceuillir grands groupes de visiteurs dans notre espace limité. C’est pourquoi nous souhaitons ouvrir un nouveau musée à côté du cimetière militaire français officiel de Kappelle, qui est le seul et unique cimetière militaire français des Pays-Bas.

Grâce à une nouvelle espace d’exposition, nous pouvons lier au mieux la narration avec la commémoration. Vous ne trouveriez pas de meilleur endroit pour raconter les histoires qui se cachent derrière ces tombes. Le plan organisationel, crée en 2017, que vous pouvez trouver par après, a été mis à jour pour la période allant jusqu’en 2023. Pour ce faire, nous avons besoin de votre soutien financier. Aiderez-vous nous à continuer à raconter cette histoire remarquable?

Opgehaalde financiën voor het nieuwe museum

Help ons met de nieuwbouw 12%